L’histoire de notre start-up a été exposée au congrès ESOMAR 2017 à Amsterdam

Une ligne de démarcation nette entre la technologie et l’étude de marché a toujours existé, mais le congrès ESOMAR de cette année a prouvé que ces frontières s’estompent.

Une communauté forte et fière de chercheurs, d’experts en données et de professionnels en insights innove de façon active. Le temps des grands discours est révolu. Les chercheurs prennent de plus en plus des mesures concrètes, ce qui a été clairement établi au cours de ces trois jours pluvieux et venteux à Amsterdam.

Amsterdam GIF

ESOMAR 2017 était à Amsterdam

Technologie et recherche, enfin main dans la main

IA, apprentissage automatique, automatisation, analyse de texte, traitement d’images, transcriptions vidéo, réalité virtuelle, réalité augmentée : ces termes ont fait leur apparition à de nombreuses conférences d’études de marché au fil des années. Avec le 70e anniversaire d’ESOMAR en toile de fond et des histoires inspirantes qui établissent une perspective pour l’avenir, nous avons examiné de près ces innovations : que peuvent-elles apporter à notre secteur ? 

Les analystes de marchés ne résistent plus au changement. De nombreux intervenants ont parlé de l’importance de s’associer à des entreprises de technologie innovatrice pour obtenir des insights de meilleure qualité.

Cette progression n’a pas été rapide. En 2010, lorsque ZappiStore est apparu pour la première fois en tant que start-up technologique, le fondateur Stephen Phillips était convaincu que l’industrie du marketing devait adopter la bonne technologie pour répondre aux demandes sans cesse croissantes des consommateurs d’aujourd’hui. Comment une équipe de quatre personnes pouvait-elle cependant concrétiser cette grande idée ?

Coke and ZappiStore

Coca-Cola est présent à ESOMAR aux côtés de ZappiStore

Coca-Cola Japon rencontre ZappiStore

Nous avons été nominés pour le prix ESOMAR du meilleur article et sommes donc montés sur scène avec Hisae Endode la société Coca-Cola au Japon. Nous y avons partagé l’histoire de nos humbles débuts en tant que start-up et la manière dont nous avons été adoptés de façon enthousiaste par Coca-Cola Japon.

Ce partenariat était puissant et a permis de résoudre de véritables problèmes pour Coca-Cola. Le rapport du Corporate Venture Capital avait abordé les mêmes obstacles en 2016, révélant qu’en deux trimestres seulement, les sociétés avaient investi directement 11,5 milliards de dollars dans des start-up.

Hisae Endo, qui a fait sa première présentation en anglais, s’est assurée de souligner qu’au Japon, la devise « innove ou crève » définit l’ambiance actuelle.

L’approche essai-erreur est incontournable. Toutes les idées, aussi divergentes soient-elles, doivent être prises en compte dans leur ensemble. Après tout, un responsable de magasin a besoin de 96 heures pour savoir si un produit est un succès ; seulement 10 % des milliers de produits lancés chaque année sont encore vendus six mois plus tard.

ZappiStore and Coca-Cola Japan

Roxan Toll de ZappiStore et Hisae Endo de Coca-Cola Japon

Acte de foi de Coca-Cola

Chez Coca-Cola Japon, les problèmes sont liés à la budgétisation du processus créatif. Seules 33 publicités sur plus de 80 ont été testées chaque année.

Heureusement, lors d’un précédent congrès ESOMAR, Coca-Cola Japon avait déjà rencontré ZappiStore. Il ne leur a pas fallu longtemps pour reconnaître que nous avions fourni des insights de qualité à moindre coût, et en quelques heures, pas en quelques semaines.

Pour l’équipe de Coca-Cola, cela semblait être une solution miracle, mais un problème persistait : à l’époque, ZappiStore ne fonctionnait que sur une poignée de marchés anglophones.

Ils ont cependant investi en argent comptant (un petit montant pour Coca-Cola, mais un essor important du chiffre d’affaires pour une petite start-up). Plus important encore, ils ont consacré leur temps et leur expérience en vue d’une collaboration étroite avec ZappiStore.

De start-up à smart-up

Coca-Cola a travaillé aux côtés de notre petite start-up technologique de quatre personnes, partageant un engagement égal, des risques égaux, une transparence sans faille, tout en gardant un esprit ouvert pour aider à financer ZappiStore sur les marchés étrangers.

Cela nous a permis de devenir l’entreprise mondiale que nous sommes aujourd’hui, avec huit bureaux et 135 employés sur 38 marchés travaillant dans 20 langues.

Qu’en a tiré Coca-Cola ? Leur coût réduit a favorisé la découverte, l’innovation, la poursuite de tests publicitaires et de retouches créatives, ainsi que des nouveaux tests jusqu’à ce que le succès soit garanti. Ils ont doublé leur nombre de tests publicitaires sans dépasser le budget.

ESOMAR nous fait sentir comme chez nous

Chez ESOMAR, d’excellentes relations se nouent, principalement autour d’une passion pour la recherche et la technologie.

Pour preuve, nous avons eu l’honneur de participer aux célébrations de son 70e anniversaire.

Strong Coke GIF

En savoir plus sur ZappiStore.

A James Hodges

Posté par

A James Hodges

Loading Disqus Comments ...