L’analyse de marché a traditionnellement servi de voix du consommateur dans les décisions commerciales. Ces dernières années pourtant, nous avons vu les entreprises que nous aidons et leurs équipes marketing contraintes à adopter une position où évoluer rapidement est essentiel pour rester compétitif. En laissant souvent peu de temps et de budgets pour mener une analyse rigoureuse.

Avec l’avènement de l’automatisation, ceux qui ont investi dans la technologie voient une collecte de données de meilleure qualité, des coûts plus faibles et de meilleurs délais de traitement. Le rôle de l’analyste est de s’écarter de la gestion de projet orientée détail pour le storytelling et le succès client. Ce processus n’est pas seulement plus efficace, nous sommes également capables d’analyser davantage avec moins de moyens.

En menant des parcours d’apprentissage tout au long de notre processus de développement client avec des projets d’analyse itératifs plutôt qu’un seul, nos pouvons radicalement améliorer les taux d’impact commercial du développement du contenu publicitaire ou de l’innovation produit. Je crois qu’en demandant la participation du client plus tôt et plus souvent, nous deviendrons tous plus productifs dans notre approche du marché.

Selon le rapport McKinsey, les avancées récentes dans les domaines de l’intelligence artificielle, de l’intelligence augmentée et de l’apprentissage automatique nous ont placés à l’aube d’une nouvelle ère d’automatisation. Basé sur leur modélisation de scénario, on estime que l’automatisation va augmenter la croissance de productivité annuelle de 0,8 à 1,4 % dans le monde.

Dans cette dernière édition de l’enquête GRIT, nous pouvons voir l’automatisation en plein élan à travers de multiples facettes de l’analyse de marché. 55 % des répondants ont envisagé des cas d’utilisation ou ont déjà adopté l’automatisation dans leur analyse d’enquête et de données texte, de données de réseaux sociaux et dans leurs représentations graphiques et d’infographie.

Adoption de l’automatisation – Rapport GRIT Q1-Q2 2017Le taux d’adoption n’est pourtant pas universel sur tous les plans de l’analyse. De nombreux répondants ne sont toujours pas certains que la conception d’enquête et l’échantillonnage pourraient être automatisés, bien que de nombreux fournisseurs de panels offrent aujourd’hui l’accès à des techniques avancées. Bien que cela puisse être un défi d’automatiser la création d’une enquête personnalisée, il est certainement possible de les standardiser pour des cas d’utilisation spécifiques dans la philosophie de certaines des plus grandes agences d’analyse.

Même en tant que dirigeant d’une entreprise centrée sur l’analyse automatisée, il est important de mentionner que nous devons seulement automatiser les tâches où les bénéfices sont clairement supérieurs aux coûts et au temps nécessaire pour investir dans l’automatisation.

Adoption des approches chez les acheteurs et les clients – Rapport GRIT Q1-Q2 2017

Je comprends et je me rends compte que ce n’est pas la tasse de thé de tout le monde ! Tout le monde ne veut pas travailler à cela ou dans une opération croissante avec un nombre de clients toujours plus important et en utilisant le service d’une manière plus programmatique. Certaines personnes veulent travailler de manière étroite avec un petit nombre de clients. Il reste toujours qu’ils veulent être bien payés et respectés pour leur travail.

Ces professionnels auront donc besoin d’affiner leurs compétences et de renforcer leur expertise qui ne seront probablement pas automatisées dans un avenir proche. Ils devraient être des maîtres de la « mixologie » en mélangeant l’utilisation d’outils automatisés avec leur créativité, leur interprétation et leur storytelling « sur mesure ». C’est seulement quand on l’accepte que l’automatisation peut pleinement nous permettre d’exploiter au maximum notre potentiel.

Daniel Evans

Posté par

Daniel Evans

Loading Disqus Comments ...